Faire l’amour enceinte

Faire l’amour enceinte peut être une source d’inquiétude et de questionnement pour les futurs parents. Mais chassons les idées reçues ! Beaucoup de femmes affirment prendre beaucoup de plaisir pendant cette période. Sauf en cas de contre-indication médicale, il n’est pas déconseillé d’avoir des relations sexuelles enceinte. Certaines pratiques et positions doivent malgré tout être modifiées afin de vivre une expérience sexuelle plus agréable.

Connaître les bases

Pendant la grossesse, le corps de la femme change ainsi que la sexualité des futurs parents. Il est donc important d’être bien informé et de connaître les bases avant d’envisager des rapports sexuels au cours de cette période.

Parlez à votre médecin

Faire l’amour enceinte ne présente aucune source d’inquiétude à condition d’avoir une grossesse à faible risque ou avec peu de complications. Votre médecin vous permettra de répondre à vos interrogations et de savoir si vous devez éviter les rapports sexuels pour une raison quelconque. Il est possible qu’il vous déconseille de faire l’amour enceinte notamment en cas de saignements vaginaux inexpliqués ou de fuite du liquide amniotique.

La sécurité de bébé

L’une des préoccupations les plus courantes des parents est de faire mal ou heurter le bébé pendant l’acte sexuel. Mais en réalité, il n’y a pas de raison de s’inquiéter de faire l’amour enceinte. Le col de l’utérus d’une femme forme une barrière entre son utérus et le vagin. Ainsi, la plupart des femmes peuvent bénéficier d’une relation intime saine et épanouissante tout au long de leur grossesse sans causer de nuisance au bébé. Pensez à poser la question des relations sexuelles pendant la grossesse lors d’une visite prénatale chez le médecin.

Des sensations particulières

Puisque la grossesse augmente le flux sanguin vers la région pelvienne, de nombreuses femmes ressentent une sensation accrue au niveau du clitoris pendant les rapports sexuels. Certaines femmes trouvent que faire l’amour enceinte provoque une sensation agréable, tandis que d’autres pensent le contraire. Des sensations particulières peuvent survenir comme : un sentiment de plénitude, des crampes abdominales après un rapport sexuel, des mamelons douloureux, une augmentation des pertes vaginales.

Par ailleurs, des orgasmes peuvent provoquer des contractions utérines. Ces types de contractions ne doivent pas vous inquiéter. Mais si vous en faites l’expérience pour la première fois, vous pouvez en être légèrement bouleversée. Les orgasmes sont peu susceptibles de déclencher le travail, il n’y a donc pas lieu d’éviter les rapports sexuels pour ce motif.

Adapter ses pratiques sexuelles

Faire l’amour enceinte implique une sexualité quelque peu chamboulée. Avec votre partenaire, il s’agira d’opter pour des positions sexuelles adaptées voire d’autres formes de rapports sexuels.

Choisir une position confortable

Si vous et votre partenaire êtes intéressés par le maintien d’une relation sexuelle saine pendant la grossesse, alors vous devez vous demander quelles sont les positions qui fonctionnent le mieux pour vous et votre ventre. La meilleure chose à faire pendant la grossesse est de garder un esprit ouvert et d’être inventif. Vous aurez probablement besoin d’expérimenter différentes positions pour trouver quelque chose qui fonctionne pour vous deux. La plupart des femmes trouvent qu’il est inconfortable d’opter pour la position du missionnaire. Beaucoup d’entre elles trouvent qu’adopter la position de la cuillère est très confortable pour faire l’amour enceinte. Essayez aussi de vous asseoir sur une chaise ou sur le bord du lit pendant que votre partenaire se met à genoux ou vous tient.

Les oreillers sont vos amis lorsqu’il s’agit de faire l’amour pendant la grossesse. Utilisez-les sous votre dos ou d’autres parties de votre corps pour vous soutenir et ainsi vivre des relations sexuelles plus agréables. Si une position ne semble pas fonctionner, essayez de la modifier à l’aide des coussins pour obtenir un meilleur angle.

D’autres formes de rapports sexuels

La masturbation mutuelle peut être une alternative satisfaisante et constituer de bons préliminaires avant la pénétration vaginale. Beaucoup de femmes trouvent cela plus satisfaisant lors des stades de la grossesse. D’autres trouvent que le sexe oral est également une bonne alternative à la pénétration vaginale, car cela nécessite moins de mouvements de la part de la femme enceinte. Pendant le sexe oral, assurez-vous que votre partenaire ne souffle pas d’air dans le vagin. Dans de rares cas, cela pourrait provoquer une embolie gazeuse et potentiellement nuire au bébé.

Attention, le sexe anal est déconseillé pendant la grossesse car il peut conduire à une infection qui pourrait se propager au vagin.

Prendre soin de soi

Si vous n’êtes pas à l’aise avec le fait de faire l’amour enceinte, il n’est pas question de vous forcer. Certaines femmes trouvent qu’il est inconfortable d’avoir des relations sexuelles pendant la grossesse tandis que d’autres estiment que cette expérience provoque une réduction de leur libido. Faites ce qu’il vous semble bon pour vous, et n’hésitez pas à communiquer sur vos besoins et vos attentes à votre partenaire.

Quelques conseils

La meilleure façon de vous assurer que vous et votre partenaire restiez proches pendant votre grossesse est de communiquer sans aucune gêne ni tabou. Il est important de l’informer de vos besoins. Faites-lui donc savoir ce dont vous avez besoin ou envie.

N’hésitez pas à soumettre vos interrogations à votre médecin. Chaque cas étant different, il sera mieux à même de vous conseiller.

Il n'y a pas encore de commentaire, soyez le premier à réagir !

Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*