Kamasutra

Le Kamasutra. Nul doute que nous avons tous entendons parler de cette notion. Néanmoins, tout le monde ne comprend pas le sens véritable de ce livre, car la majorité d’entre nous ne l’associe qu’à des positions sexuelles. Or, le sens de ce texte ancien est beaucoup plus profond qu’il n’y paraît. Le Kamasutra représente un ensemble de connaissances et de traditions indiennes anciennes. Plus précisément, il s’agit d’un traité scientifique sur l’expérience du véritable amour, visant à établir et à harmoniser la relation à plusieurs niveaux qu’une femme et un homme peuvent entretenir. En présentant une étude approfondie et sérieuse, le texte fournit au lecteur non seulement la connaissance de la véritable signification de l’amour entre l’homme et la femme, mais ouvre également l’esprit à une meilleure compréhension de la nature humaine avec son partenaire.

Le contenu du Kamasutra

Le Kamasutra comprend 7 parties, chacune étant divisée en plusieurs chapitres. Dans l’ensemble, le livre comprend 36 chapitres :

Partie 1 : Introduction. Il s’agit ici de présenter les significations générales de l’amour et de la proximité pour une femme et un homme, avec une classification plus poussée des femmes et des hommes et de leurs organes génitaux.

Partie 2 : L’union sexuelle. Ce chapitre examine différents types de baisers et de préludes. En outre, le chapitre décrit un certain nombre de positions sexuelles du Kama Sutra et leur influence en fonction de la profondeur d’un orgasme ressenti par une femme ou un homme. En outre, on peut trouver des informations sur la paraphilie (éprouver une excitation sexuelle intense par des intérêts sexuels inhabituels ou en utilisant des moyens culturellement inadmissibles) et un triangle amoureux (femme, mari et amoureux du mari).

Partie 3 : L’acquisition d’une femme. Ici, un homme reçoit des conseils visant à rechercher le plus efficacement possible sa future femme. En outre, des indications sont fournies sur la façon de courtiser une femme et sur la façon de mettre en place un mariage.

Partie 4 : La femme. Ce chapitre est dédié aux femmes et plus particulièrement à la façon dont elles devraient se comporter en tant qu’épouse.

Partie 5 : Les épouses des autres. Le chapitre évoque la séduction et l’attrait des épouses de quelqu’un d’autre.

Partie 6 : Les courtisanes. Ce chapitre est consacré aux prostituées et à leur profession.

Partie 7 : Les moyens d’attirer les autres à soi. Ce chapitre comprend des informations sur l’art d’attirer des personnes ainsi que diverses substances (aphrodisiaques) qui augmentent le désir sexuel entre les amoureux.

 

Ce que le Kamasutra nous apprend

Que signifie le sexe ? Le Kamasutra interprète le sexe comme une caractéristique particulière dans laquelle les principes masculins et féminins ne doivent pas être un sur le plan sexuel, mais aussi sur le plan spirituel. Le sexe ne représente pas seulement un processus physique mais processus qui engage le corps, les sentiments, les émotions. C’est un jeu sensuel, au sens où la femme se révèle être une déesse, une favorite et une désirée, et l’homme, à son tour, obtient satisfaction après avoir atteint un orgasme non seulement par lui-même, mais aussi par sa femme bien-aimée.

Quel devrait être le sexe ? Le Kamasutra est un outil à l’aide duquel le sexe peut s’avérer avoir un sens sacré, y compris pour nos sentiments et notre perception visant à tirer le maximum de plaisir. Ainsi, chaque élément, comme par exemple le parfum ou l’éclairage doit être plein d’intimité, faisant directement allusion à l’acte d’amour à venir. Un couple devrait se débarrasser de tout ce qui se trouve dans sa chambre, laissant derrière lui tous les soucis. Ici, il n’y a de place que pour leur esprit, leur âme et leur corps : seul le couple compte maintenant. Le prélude, ou un jeu sexuel, doit être au centre d’un tel rituel. Le sexe lui-même est le point culminant de ce jeu.

Il n'y a pas encore de commentaire, soyez le premier à réagir !

Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*